• 5 rue du Gabian, 98 000 Monaco info@serelyspharma.com

Ménopause et Périménopause

La définition

Que sont la périménopause et la ménopause ?

Ce que l’on appelle communément la ménopause se décompose en 2 phases : la périménopause suivie de la ménopause.

ÉTAPES DE LA MÉNOPAUSE

Qu’est-ce que la périménopause ?

La périménopause est la période qui précède la ménopause. Sa durée varie d’une femme à l’autre. La périménopause dure de 3 à 5 ans . Elle prend fin 12 mois après la date des dernières règles, au moment où commence la ménopause. Durant la périménopause, le taux d’hormones fluctue. Les œstrogènes peuvent augmenter provoquant des gonflements, des douleurs mammaires puis diminuer brutalement engendrant des bouffées de chaleur ou des sueurs nocturnes. Cette période peut s’accompagner d’une prise de poids. La disparition de la progestérone s’accompagne souvent d’un arrêt des cycles pendant plusieurs mois ou au contraire, de règles très abondantes.

Qu’est-ce que la ménopause ?

La ménopause est un évènement naturel défini par l’arrêt des règles. On considère que la ménopause est confirmée après une période de 12 mois sans règles. La ménopause se produit le plus souvent entre 50 et 55 ans, avec une moyenne constatée à 51 ans. Lorsque la ménopause survient avant l’âge de 40 ans, on parle de ménopause précoce, après 55 ans, on parle de ménopause tardive. Certains facteurs peuvent modifier l’âge de la ménopause. Les fumeuses sont généralement ménopausées deux ans plus tôt par exemple.

LES TROUBLES

Quels sont les troubles ?

Certaines femmes ne perçoivent aucun trouble pendant la ménopause, d’autres en revanche souffriront de troubles très marqués justifiant d’une prise en charge adaptée. L’intensité et la fréquence des troubles varient d’une femme à l’autre, il s’agit de  bouffées de chaleur, sueurs nocturnes, articulations sensibles, baisse de tonus ou du moral, prise de poids, sècheresse vaginale…

Quel est la cause de ces troubles ?

Durant la périménopause, les hormones fluctuent et expliquent, selon leurs variations anarchiques, les nombreux troubles habituels de cette période. A la ménopause, les ovaires arrêtent complètement leur production d’hormones féminines, générant ainsi une carence oestrogénique. Les oestrogènes agissent sur de très nombreuses fonctions du corps féminin.

La baisse du taux d’oestrogène va donc avoir des répercussions sur l’ensemble du corps.

Etes-vous concernée ?

Pour le savoir, testez-vous.

Les solutions existantes

Il existe deux types de solutions : les traitements hormonaux et les compléments alimentaires.

Les Traitements Hormonaux

Description

Les solutions de synthèse également appelés THM (Traitement Hormonal de la Ménopause) sont réservés aux femmes souffrant de troubles climatériques : bouffées de chaleur, sueurs nocturnes, douleurs articulaires, sècheresse vaginale. Le THM se prend généralement durant 4 à 5 ans. Il consiste à apporter à l’organisme des hormones de synthèse que les ovaires ne produisent plus à savoir les œstrogènes et la progestérone.

Les contre-indications

Le THM ne peut cependant pas être pris par toute les femmes, il est contre indiqué en cas de :

 

  • Cancer du sein
  • Cancer évolutif de l’endomètre
  • Lupus, méningiome ou ostospongiose
  • Troubles graves de la fonction hépatique
  • Hypertension
  • Diabète
  • Maladies cardiaques
  • Problème de coagulation
  • Accident thromboembolique veineux ou artériel

Les recommandations officielles

Le traitement hormonal de substitution (TSH)  fait débat depuis les débuts des années 2000 suite à un certains nombre d’études qui ont démontré leurs limites.

Les recommandations de l’Afssaps (Agence Française de Sécurité des Produits Sanitaires) engagent à la prudence :

  • Le THM ne doit pas être prescrit ou renouvelé de façon systématique
  • Le THM n’est pas recommandé chez les femmes qui n’ont pas de symptômes
  • Le THM peut être prescrit en cas de troubles climatériques gênants, en particulier les bouffées de chaleur, retentissant sur la qualité de vie
  • La patiente traitée doit être informée et être volontaire
  • Le THM doit être prescrit ou renouvelé à la dose minimale
  • La durée du traitement doit être limitée à la durée des troubles gênants
  • Il faut réévaluer régulièrement, au moins chaque année, l’intérêt de la poursuite du traitement
  • En prévention de l’ostéoporose chez les femmes à haut risque fracturaire, le THM ne peut plus être prescrit en première intention mais seulement si les autres traitements indiqués dans ce cas sont mal tolérés

Les compléments alimentaires d’origine naturelle

Il existe deux sortes de compléments alimentaires d’origine naturelle. Celles à base de phytoestrogènes et celles sans phytoestrogènes.

Les solutions à base de phytoestrogènes

Les produits à base de phytoestrogènes se lieraient sur les mêmes récepteurs que les hormones. Bien qu’étant d’origine naturelle ils possèdent une action hormonale et sont donc soumis à des précautions d’emploi, notamment chez les femmes qui ont ou ont eu un cancer du sein ou ont des antécédents familiaux de cancer du sein. Les plantes suivantes contiennent des phytoestrogènes : le soja, le trèfle rouge, le Kudzu, le réglisse, le houblon, la sauge, la luzerne (Alfalfa), le lin, le fenouil (liste non exhaustive).

La solution Sérélys®

Sérélys® propose 2 compléments alimentaires naturels à base de PureCyTonin® (Complexes brevetés par les laboratoires Sérélys Pharma® à base d’extraits cytoplasmiques spécifiques et purifiés de Pollens) :

 

  • Sérélys® Périménopause Ménopause convient aux femmes ménopausées de manière global. Il apporte 320 mg de complexes PureCyTonin® par jour et 10 mg de Vitamine E. Les PureCyTonin® contribuent à diminuer les troubles de la ménopause tels que bouffées de chaleur, irritabilité, fatigue passagère, douleurs articulaires…
  • Sérélys® Ostéo convient aux femmes ménopausées souhaitant maintenir leur capital osseux tout en soulageant les désagréments ménopausiques. Il convient notamment aux femmes ayant pris des traitements hormonaux de substitution ou corticoïdes précédemment et qui ont ainsi affaibli leur masse osseuse. Il est également conseillé aux femmes consommant peu de calcium et donc susceptible d’avoir des os plus fragiles à la ménopause.

 

Les comprimés Sérélys® sont notamment conseillés aux femmes avec antécédents de cancer recherchant une solution sûre, efficace et naturelle pour réduire les désagréments de la ménopause.