• 5 rue du Gabian, 98 000 Monaco info@serelyspharma.com

Sècheresse Vaginale

Qu'est-ce que la sècheresse vaginale ?

Les causes de la sècheresse vaginale

La sècheresse vaginale est un sujet que les femmes abordent facilement, plus de 80% des femmes en parlent à leurs gynécologues, médecins, ou à leurs conjoints. Mais contrairement à ce que l’on pourrait croire, aborder le sujet ne signifie pas pour autant se soigner. En effet, 64% des femmes souffrant de sècheresse vaginale ne sont pas soignées, et 68% des femmes traitées se soignent avec un lubrifiant.

Plus d’1 femme sur 6 souffre de sècheresse vaginale.

La sècheresse vaginale peut être passagère et touche les femmes à différents moments de leur vie (ménopause, après un accouchement, premier rapport…). La sècheresse vaginale augmente le risque d’infection gynécologique et peut perturber l’harmonie sexuelle du couple. La lubrification naturelle du vagin est régulée par des facteurs hormonaux ou psychologiques. Cet équilibre fragile peut être facilement rompu. La lubrification se manifeste par un écoulement plus ou moins transparent et abondant qui tapisse les parois du vagin. Cette lubrification est essentielle, car elle joue un rôle protecteur et activateur de plaisir. On parle de sècheresse vaginale lorsque la paroi vaginale ne s’humidifie pas suffisamment. Cette sècheresse peut entrainer des douleurs lors de rapports sexuels, des brûlures, des démangeaisons, ainsi que de minuscules lésions sur les parois vaginales dues aux frottements sur la muqueuse. La sècheresse vaginale peut avoir des répercussions psychiques en générant une peur des rapports sexuels, une perte de plaisir, une baisse de la libido, un refus de tout contact physique et perturber ainsi les relations de couple.

Quels sont les signes de la sècheresse vaginale ?

La sècheresse vaginale peut se manifester de différentes manières :

  • Démangeaison
  • Inflammation
  • Sensations de brûlures lors des rapports sexuels
  • Irritation pendant les rapports entrainant des lésions de la paroi vaginale
  • Risque accru d’infection
  • Pertes malodorantes

Quelles sont les causes de la sècheresse vaginale ?

Les causes sont diverses et peuvent se cumuler. On distingue 5 causes principales :

1 Les causes hormonales qui peuvent être dues à :

  • Une carence en œstrogènes courante lors de la ménopause
  • Les changements hormonaux survenant au cours de la vie d’une femme (grossesse, allaitement…)

2 Les causes infectieuses telles que les mycoses peuvent être à l’origine de sècheresse vaginale.

3 Une mauvaise hygiène de vie contribue à augmenter les risques de sècheresse vaginale. La consommation d’alcool, le tabac, le stress, la fatigue jouent un rôle majeur.

4 Une hygiène intime excessive peut être à l’origine de la sècheresse vaginale. Les douches vaginales sont fortement déconseillées.

5 Des raisons d’ordre psychologique peuvent aussi être la cause d’une sècheresse vaginale.
Par exemple, l’absence ou la rapidité des préliminaires, la rareté des rapports sexuels, l’inhibition sexuelle, la méconnaissance de son corps peuvent aussi être à l’origine de sècheresse vaginale.

Quels sont les solutions existantes ?

Il existe de nombreuses solutions permettant de soulager efficacement la sècheresse vaginale

Les solutions naturelles

Une bonne hygiène de vie

Tout d’abord, il est important de réduire le stress au maximum et de restaurer une hygiène de vie saine en équilibrant son alimentation et en pratiquant un sport régulièrement. Il est nécessaire idéalement d’arrêter le tabac (sinon de diminuer) et de réduire la consommation d’alcool.

Une vie sexuelle épanouissante

Il est également essentiel d’avoir une activité sexuelle régulière afin d’améliorer le flux sanguin des organes génitaux. La prolongation des préliminaires avant les rapports sexuels peut permettre d’atténuer la sècheresse vaginale.

Une toilette intime douce

En ce qui concerne la toilette intime, il est conseillé, d’utiliser un savon doux au pH neutre de façon à préserver l’équilibre de la flore vaginale.

La solution : Sérélys® Gel Vaginal

Si l’application de ces conseils ne permet pas de gérer la sècheresse vaginale, vous pouvez demander conseil à votre médecin  et utiliser des gels hydratants.

 

Sérélys® Gel Vaginal  hydrate et lubrifie tout en respectant  la flore vaginale grâce à son pH physiologique 4.5. Ce gel est sans hormones ni conservateurs (sans parabens).
Sérélys® Gel Vaginal s’utilise à raison d’une monodose tous les trois jours en cas de sècheresse vaginale et d’une monodose avant chaque rapport en tant que lubrifiant.