• 5 rue du Gabian, 98 000 Monaco info@serelyspharma.com

Troubles érectiles et baisse de la libido

4 millions d'hommes concernés.

  • Les problèmes érectiles concernent 1 hommes sur 3 en France après 40 ans1
  • 13% d’hommes de plus de 40 ans affirment manquer de désir sexuel2

En conséquence : Plus de 4 millions d’hommes sont concernés par les troubles du désir ou de la fonction érectile.

QUELLES SONT LES CAUSES ?

Les causes de ces désagréments sont multiples et multifactorielles. 80% des troubles sont psychogènes, 10% sont d’ordre purement organique, 10% sont d’origine mixte.

Ces dysfonctions érectiles peuvent être liées à un taux de testostérone bas. Le syndrome de déficit en testostérone touche 6 à 9 % chez les hommes de 40 à 70 ans 3,4 s’élevant à 15–30 % chez les sujets diabétiques ou obèses.

La baisse de la testostérone est inéluctable et liée à l’âge.

QUELS SONT LES TROUBLES ?

Face aux troubles érectiles, il est d’abord préconisé à l’homme de modifier son style de vie, d’adopter une meilleure hygiène alimentaire et/ou de pratiquer une activité physique.

Les IPDE5 font aussi partie des solutions parfois proposées. Ces ‘médicaments’ ont une action mécanique immédiate. Ils nécessitent un suivi médical et sont parfois mal tolérés.

De plus,  30% de patients ne répondent pas à ces traitements.

La solution Manolis®

Manolis® est une association unique et breveté de 3 actifs naturels : Tribulus terrestris, Ecklonia bicyclis et le chitosan. Ce complexe unique appelé Tradamixina®

a prouvé son efficacité au travers de différentes études .5-6-7

Grâce notamment au Tribulus terrestris qu’elle contient, la pilule rouge de Manolis® contribue au maintien d’une bonne fonction sexuelle de l’homme.

  1. Giuliano et al Progrès en urologie 2002
  2. Buvat et coll, International Journal of Urology (2009)
  3. Araujo AB, O’Donnell AB, Brambilla DJ, Simpson WB, Longcope C, Matsumoto AM, et al Clin Endocrinol Metab 2004.
  4.  Arnott J. 88th Annual Meeting of the Endocrine Society. Boston, MA, 2006.
  5. Iacono F et al BMC Surgery Mai 2012.
  6. Sansalone S et al. Biomed Res Int 2014
  7. Russo A et al Health 2016