• 5 rue du Gabian, 98 000 Monaco info@serelyspharma.com

Vaginose bactérienne

Qu’est ce que la vaginose bactérienne?

Le vagin contient des bactéries. Il est composé à 95% de bacilles de Döderlin qui produisent de l’acide lactique permettant de maintenir le pH vaginal aux environ de 3.8 – 4.5. Parmi les autres types de bactéries présentes dans le vagin, on trouve les gardnerella vaginalis appartenant au groupe des bactéries anaérobies. Les bactéries anaérobies se développent lorsque l’absence d’oxygène est totale.  La vaginose bactérienne correspond à un déséquilibre de la flore vaginale lorsque les bactéries anaérobies deviennent majoritaires. La vaginose bactérienne n’est donc pas une infection, il s’agit d’un déséquilibre entre les espèces normalement présentes dans le vagin qui se traduit par une augmentation des bactéries nuisibles et une diminution des bonnes bactéries. Ces bonnes bactéries, les lactobacilles protègent le vagin en temps normal, en maintenant un niveau d’acidité optimal et empêchent la prolifération d’organismes pathogènes.

Les signes de la vaginose bactérienne

Deux des signes cliniques suivants suffisent à établir le diagnostic d’une vaginose bactérienne :

  • Mauvaise odeur vaginale
  • Existence de leucorrhées (pertes)
  • pH vaginal supérieur à 5
  • Présence de clue-cells à l’examen. Cet examen consiste à observer les cellules au microscope de façon à déterminer si elles contiennent ou non des bactéries.

 

La vaginose bactérienne n’entraîne pas forcement de troubles. Lorsqu’elle en donne, il s’agit en général de :

  • Démangeaisons
  • Sensations de brûlure
  • Leucorrhées blanchâtres ou grises
  • Odeurs désagréables (rappelant celle de poisson)

Les causes d’une vaginose bactérienne

La vaginose bactérienne survient lorsque certains types de bactéries que l’on trouve normalement dans le vagin commencent à se multiplier en abondance. On ne sait pas exactement quelles sont les causes de ce déséquilibre cependant certains facteurs peuvent augmenter les risques de vaginose bactérienne tels que :

  • Les dispositifs intra- utérin
  • Les douches vaginales
  • L’emploi de produit d’hygiène féminine
  • Les bains moussants
  • les rapports anaux
  • Le tabac

Par ailleurs, bien que la vaginose bactérienne ne soit pas une maladie sexuellement transmissible, il est possible que les rapports sexuels sans préservatifs augmentent le risque de vaginose bactérienne à cause de l’effet du sperme sur les bactéries du vagin.

Le diagnostic d’une vaginose bactérienne

Le diagnostic de la vaginose bactérienne s’établit en examinant :

  • l’acidité
  • l’odeur
  • les caractéristiques
  • des pertes vaginales

Les complications de la vaginose bactérienne :

Chez la femme adulte

La vaginose bactérienne peut être à l’origine d’une maladie inflammatoire pelvienne lorsque les germes pathogènes remontent vers le haut de l’appareil génital féminin. La vaginose bactérienne augmente également le risque de contracter une maladie sexuellement transmissible en abaissant les défenses naturelles de la flore vaginale.

Chez la femme enceinte la vaginose bactérienne peut entraîner des complications graves telles que :

  • Des saignements, surtout durant le premier et deuxième mois de grossesse
  • Multiplication par deux du risque d’avortement
  • Augmentation du risque d’accouchement prématuré
  • Infection du liquide amniotique pouvant entraîner des problèmes pulmonaires et neurologiques à la naissance de l’enfant

Quels sont les solutions existantes?

Que peut-on utiliser contre la vaginose bactérienne ?

La vaginose bactérienne se traite normalement par antibiotique. Les antibiotiques les plus prescrits sont le métronidazole, le clindamycine et le secnidazole. Si les traitements sont efficaces il n’en demeure pas moins que les récidives sont récurrentes. Le taux de récidives à 4 semaines est de 30% et de 82% au delà de trois mois.

C’est pourquoi le laboratoire Sérélys Phama a créé Sérélys® Soin Vaginal qui contribue à soulager et à prévenir des récidives de vaginose bactérienne tout en se protégeant contre l’apparition de mycoses vaginales.

La solution : Sérélys® Soin Vaginal

Sérélys® Soin Vaginal est un dispositif médical CE 1253 qui permet de traiter et de prévenir les vaginoses bactériennes tout en se protégeant contre l’apparition de mycoses vaginales. Sérélys® Soin Vaginal est sans hormones ni conservateurs (sans parabens).